Qu’est-ce qu’une fraude perpétrée à l’aide d’une identité ” synthétique “?

mars 8, 2018 | Par FCT

Vous devez vous demander ce qu’est une identité « synthétique »?

Lorsqu’un fraudeur utilise de vraies et de fausses pièces d’identité dans le but de créer une toute nouvelle identité, nous parlons d’identité « synthétique ». Virtuellement impossible à retracer, ce type de fraude coûte au Canadiens plus de 1 milliard de dollars par année.

Alors comment font-ils cela? Contrairement aux formes traditionnelles de vol d’identité qui impliquent de dérober des pièces d’identité, la fraude par identité synthétique est souvent accomplie en utilisant un numéro d’assurance social légitime et « intact » (souvent attribué à une personne âgée ou à un enfant) auquel aucun historique de crédit n’est rattaché. Après s’en être illégalement approprié, les fraudeurs peuvent commencer à établir une identité en modifier subtilement l’information associée à ce numéro valide comme, par exemple, changer de date de naissance ou y lier des noms et des adresses fictives. Ils formulent ensuite une demande de crédit représentant de petites sommes ou signent un contrat pour cellulaire et, pendant un certain temps, font consciencieusement les versements dans le but d’obtenir une bonne cote de crédit. Ils demandent ensuite plus de crédit, des hypothèques, des marges de crédit, etc. et ils disparaissent. Puisque la personne n’existe pas, il devient très difficile de retracer l’origine de la fraude.

Comment pouvez-vous savoir si vous êtes victime d’une fraude par identité synthétique?

Méfiez-vous des demandes de carte de crédit envoyées à vos enfants ou du courrier à un nom différent acheminé à votre résidence. Vérifiez votre dossier de crédit auprès des agences pour y déceler des modifications subtiles apportées à votre profil et peut-être même vous inscrire à un programme de surveillance du crédit.

Si vous êtes un notaire ou un avocat qui traite une transaction hypothécaire, les signaux d’alerte habituels s’appliquent : une clôture rapide, une convention d’achat et de vente privée, vous n’avez jamais agi au nom de votre client ou vous avez tout simplement un pressentiment. Faites confiance à votre instinct!

Avez-vous des questions sur la fraude perpétrée par identité synthétique? Posez-les dans les commentaires!

Le texte a été préparé avec la collaboration de Marie Taylor et de Jean-Claude Roy.

 

Catégories: FCT, Fraude
Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *