Foire aux questions avec Mustafa Bhutto, Directeur, Développement des affaires et auditeur de fraude certifié

mars 17, 2022 | Par FCT

Mustafa Bhutto est un Directeur, Développement des affaires chez FCT. Il est également l’un de nos auditeurs de fraude certifiés qui travaillent auprès des clients pour les aider à garder une longueur d’avance face à l’augmentation du nombre de fraudes dans l’industrie de l’immobilier. Aujourd’hui, Mustafa discute avec nous de certaines tendances courantes à surveiller, de l’importance de la souscription et des meilleures façons dont les entreprises peuvent lutter contre la fraude.

Comment votre titre d’auditeur de fraude certifié vous aide-t-il dans vos activités quotidiennes?

Le titre d’auditeur de fraude certifié comporte quatre volets : les enquêtes, la prévention et la gestion liées aux fraudes et les manœuvres frauduleuses. Les deux premiers volets sont très importants pour la souscription, et j’ai constaté que les deux autres m’ont vraiment permis de soutenir et d’informer les clients. Le fait de détenir le titre d’auditeur de fraude certifié me permet d’expliquer aux clients pourquoi nous procédons à une souscription, et pourquoi il est si important de pouvoir compter sur un second regard.

Pourquoi la souscription est-elle si importante?

Dans un marché immobilier en pleine effervescence, les avocats et les notaires au sein des cabinets juridiques se montrent souvent pressés de clôturer les transactions dans les délais. Ils ont l’impression de ne pas avoir assez de temps pour parler à leurs clients, et les fraudeurs peuvent en profiter. Nous nous considérons comme un partenaire, car lorsque vous choisissez FCT, vous obtenez plus de protection, plus de solutions et plus d’expérience.

Une fois qu’une transaction est soumise à la souscription, nos experts examinent toutes les entités qui participent à la clôture de celle-ci pour veiller à ce que toutes les parties soient protégées.

Quels sont les signaux d’alarme que vous indiquez à vos clients de surveiller?

Si une transaction est transmise à un échelon supérieur en raison de son urgence, il faut se méfier. Un renseignement transmis le jour de la clôture de la transaction ou le jour précédent celle-ci crée un sentiment d’urgence dont peuvent profiter les fraudeurs.

Les prêteurs privés peuvent également représenter une cible tentante pour les fraudeurs. Les prêteurs privés n’ont souvent pas les ressources nécessaires pour souscrire les transactions de leur côté, ce qui peut créer des occasions de fraude à leur égard. Nous collaborons avec des prêteurs privés et faisons preuve de diligence raisonnable pour veiller à ce que toutes les parties concernées par la transaction soient bien protégées.

En tant que directeur, Développement des affaires, je parle souvent avec des avocats ou des notaires qui agissent pour le compte d’un client qui n’est pas de leur région dans le cadre d’une transaction. Cela peut représenter un signal d’alarme, car lorsque vous traitez une transaction immobilière, il est nécessaire de communiquer avec les parties concernées. Ainsi, lorsque vous traitez des transactions avec des gens à l’extérieur de votre région, vous devez faire un plus grand nombre de réunions virtuelles, ce qui peut accroître le risque. Vous devez donc faire preuve de prudence, car il est plus facile de commettre une fraude de façon virtuelle qu’en personne. Toutefois, cela ne veut pas dire que les transactions en personne sont totalement sûres. Les fraudeurs qui ne veulent pas apparaître à la caméra pourraient préférer se rendre au bureau et rencontrer les gens en personne.

Comment une fraude survient-elle?

À l’heure actuelle, la fraude consiste à contrefaire des pièces d’identité et à usurper l’identité. Cela peut être aussi simple que de présenter une fausse pièce d’identité lors d’une réunion virtuelle ou aussi complexe que de créer une pièce d’identité synthétique. Une fraude commise au moyen d’une pièce d’identité synthétique survient lorsqu’un fraudeur s’empare d’un numéro d’assurance sociale (NAS) volé et le combine avec un nom, une date de naissance et une adresse inventés de toutes pièces. Les fraudeurs créent une toute nouvelle fausse identité pour commettre la fraude, et peuvent même utiliser le NAS à plusieurs reprises pour créer d’autres fausses identités.

Plus nous avançons dans le 21e siècle, plus d’autres processus deviendront virtuels, même après la pandémie. Cela comporte un risque plus élevé d’usurpation d’identité et de fraude, et l’équilibre sera difficile à trouver pour les prêteurs et les avocats. Les cabinets juridiques se font concurrence et l’un des principaux facteurs concurrentiels qu’ils utilisent est la rapidité et la commodité.

Une étape importante pour prévenir la fraude consiste à poser plus de questions à l’acheteur, ce qui fait en sorte que le fraudeur est plus susceptible de faire une erreur. La question à vous poser est la suivante : comment pouvez-vous offrir cette commodité, tout en vous protégeant, vous et vos clients? Je constate que de nombreux investissements sont effectués dans différents logiciels permettant de vérifier les pièces d’identité et de prévenir la fraude, et cela représente un excellent point de départ.

Comment les entreprises peuvent-elles prévenir la fraude?

Pour les fraudeurs, la fraude est souvent un travail à temps plein. Ils travaillent en équipe au sein d’un réseau. Imaginez-vous passer neuf ou dix heures de votre journée avec d’autres personnes pour tenter de trouver une façon de frauder quelqu’un. C’est ce à quoi nous sommes confrontés. Nous devons rester vigilants et ne jamais cesser d’apprendre, car les fraudeurs sont en apprentissage de façon constante. L’une des choses dont je suis fier chez FCT, c’est que tout le monde ici s’efforce de lutter contre la fraude.

En plus de surveiller les signaux d’alarme et de poser davantage de questions, un moyen efficace de prévenir la fraude pour une entreprise consiste à se forger une solide réputation d’être difficile à frauder. Toutefois, une entreprise ne peut pas divulguer les détails de la façon dont elle prévient la fraude, car ce sont des renseignements qu’un fraudeur voudrait certainement avoir. Vous pourriez par exemple communiquer des histoires sur la façon dont vous avez réussi à prévenir la fraude, ou sur les pertes que vous avez évitées. Vous devez associer votre marque à la vigilance et à l’expertise, et cela contribue à la sécurité de votre entreprise en décourageant les fraudeurs de vous cibler en premier lieu.

 

 

 

Catégories: Fraude

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *