Refinancer : pourquoi et quand?

Par FCT

Lorsque vous refinancez votre maison, vous remplacez votre prêt hypothécaire actuel par un nouveau et parfois avec de meilleures modalités. Dans la plupart des situations, le meilleur moment pour refinancer est à la fin du terme, ce qui vous évite de payer une pénalité en plus des autres frais, mais les choses ne fonctionnent pas toujours ainsi.

Voici trois situations où vous pourriez songer à refinancer :

1. Modifier les modalités du prêt

Si les taux d’intérêts baissent, mais que le vôtre est beaucoup plus élevé, vous pourriez refinancer pour diminuer votre taux et vos versements. En refinançant à un taux plus bas, vous économiserez de l’argent à long terme, assurez-vous cependant que la différence de taux justifie les coûts de refinancement.

Si les taux d’intérêt montent et que le vôtre est variable, vous pouvez refinancer avec un taux fixe avant qu’ils ne deviennent trop élevés. Selon les modalités de votre prêt hypothécaire et que vous décidiez ou non de rester avec le même prêteur, vous pourriez même faire cela sans refinancer.

Vous pouvez également refinancer pour prolonger ou diminuer la durée de votre prêt, selon vos conditions financières.

2. Financer une grosse dépense

Au cours des années, vous avez accumulé une équité sur votre maison. Si vous avez remboursé une somme suffisante sur votre prêt, vous pouvez refinancer votre maison pour obtenir de l’argent pour de grosses dépenses. Par exemple, si vous avez besoin de rénover ou de payer des frais de scolarité pour vos enfants ou vous-même, il s’agit peut-être de la réponse à vos problèmes.

3. Consolider des dettes

Si vous essayez de rembourser plusieurs cartes de crédit et d’autres types de dettes ayant un taux d’intérêt plus élevé, cela pourrait être une bonne idée de refinancer et de consolider vos dettes en un seul paiement. Un prêt hypothécaire a un taux d’intérêt beaucoup moins élevé que celui d’une carte de crédit ou d’une autre dette non garantie, ce qui pourrait possiblement vous faire économiser des milliers de dollars en frais d’intérêt.

Une fois que vous avez décidé de refinancer, la chose la plus importante est de vous préparer pour les frais supplémentaires comme les pénalités liées au remboursement anticipé, les frais de quittance ainsi que les coûts de clôture de votre nouveau prêt hypothécaire. Si vous le faites pour dégager des sommes, une manière d’économiser est sur le refinancement lui-même. Assurez-vous de travailler avec un courtier hypothécaire ou un prêteur qui comprend bien vos besoins et qui vous aide à trouver la bonne solution pour vous.

Ce texte est à titre informatif seulement. Veuillez communiquer avec votre prêteur ou votre courtier hypothécaire pour obtenir plus d’informations.

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *