Les coûts réels de l’achat d’une maison

févr 7, 2018 | Par FCT

L’achat d’une maison est une aventure coûteuse et il n’y a pas que le prix de la maison à prendre en considération. Selon le magazine Canadian Real Estate Wealth, les coûts de clôture (les coûts obligatoires liés à l’achat en plus du versement initial) peuvent se situer entre 1 % et 4 % du prix d’achat. Pour une maison de 400 000 $, cela signifie des coûts de clôture de 16 000 $! En outre, il y a d’autres dépenses associées dont vous devez tenir compte lorsque vous choisissez une maison que vous pouvez vous permettre.

Les coûts actuels pour les éléments suivant peuvent varier selon la province ou le fournisseur de service, mais voici certaines choses, y compris les coûts de clôture, que vous devez calculer :
.

  • Frais juridiques et déboursements : Votre courtier immobilier vous guide lors de la rédaction de la convention d’achat et de vente, mais vous aurez besoin d’un notaire pour effectuer la diligence raisonnable avant la clôture. Vous devrez payer ses honoraires et tous les frais qu’il a encourus pour clôturer votre transaction, y compris les frais de publication. Cela devrait comprendre l’achat d’une assurance titres.
    .
  • Assurance titres : C’est un ajout important à votre transaction immobilière. Quelques centaines de dollars au moment de la clôture peuvent vous faire beaucoup économiser dans le futur. L’assurance titres vous protège contre des problèmes pouvant affecter le titre de propriété et des irrégularités qu’un certificat de localisation à jour aurait dévoilées. Dans le cas d’une fraude immobilière par usurpation d’identité, l’assurance titres couvre les frais juridiques et plusieurs autres coûts liés au rétablissement du titre.
    .
  • Droit de mutation immobilière : Connue également comme la taxe de Bienvenue (le nom du juge Bienvenue) est facturée par la ville entre 1 et 6 mois après l’achat. Elle n’est pas à payer à la clôture.
    .
  • Taxes foncières: Lorsque vous regardez les publications sur les maisons à vendre, vous pouvez généralement voir les taxes foncières annuelles demandées pour la maison. Selon votre date de clôture, une partie de ces taxes pourrait être à payer. Si votre vendeur a payé ses taxes foncières à l’avance, vous devrez le rembourser également.
    .
  • Factures prépayées pour les services publics : Comme pour les taxes foncières, si votre vendeur a déjà payé ses factures de services publics, vous devrez le rembourser en partie lors de la clôture.
    .
  • Frais de copropriété : Comme ci-dessus.
    .
  • Assurance prêt hypothécaire : Si votre versement initial représente moins de 20 % du prix d’achat, vous devrez obtenir une assurance prêt hypothécaire auprès de la SCHL ou d’un autre fournisseur de ce type d’assurance.
    .
  • Assurance habitation : Votre prêteur exigera habituellement que vous déteniez une assurance habitation.
    .
  • Assurance vie pour prêt hypothécaire (optionnel) : Si vous achetez une propriété avec un partenaire ou un conjoint, vous pouvez opter pour une assurance vie pour prêt hypothécaire qui couvrira le montant du prêt s’il survenait un décès.
    .
  • Inspection de la maison : C’est une bonne pratique de faire de l’inspection de la maison une condition d’achat.

.
Il est probable que dans chaque transaction immobilière vous interagissiez avec un courtier immobilier, un notaire, un courtier hypothécaire ou un prêteur. Chacune de ces parties sera en mesure de vous aider à estimer les coûts additionnels. Il est important de connaître votre budget (et d’obtenir une pré-approbation) avant de commencer à chercher une maison. Vous vous éviterez ainsi de lorgner avec envie une maison que vous ne pouvez pas vous offrir.

 

Catégories: FCT, Propriétaires
Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *