Le marché connaît peut-être un moment de répit, mais ce n’est pas le cas pour nous

nov 28, 2022 | Par Michael LeBlanc

Chaque année, nous observons des progrès dans les domaines de l’immobilier ou des technologies immobilières, mais ces dernières années ont vraiment changé la donne. La pandémie a fait apparaître un grand besoin d’innovation et d’adaptation de l’industrie, ce qui a obligé de nombreuses personnes à agir rapidement et à évaluer la situation plus tard.

Et bien que cette année ait connu un lent départ en comparaison, je suis ravi de voir les gens et les entreprises se rassembler et collaborer pour résoudre des problèmes dans l’industrie de l’immobilier et en matière de technologie immobilière.

Cela témoigne clairement de l’évolution du paysage et de la façon dont nous nous sommes adaptés en fonction des besoins de nos industries. Le contexte actuel a laissé plus de place à la collaboration et l’a rendue plus nécessaire, qu’il s’agisse de financer les innovations ou de partager des données, des ressources et des renseignements afin de résoudre les problèmes de l’industrie.

Des occasions sont à saisir, en particulier sur ce marché

Comme chacun le sait, le marché a ralenti au cours des derniers mois, mais cela ne veut pas dire que nous devons faire de même. En fait, le contexte actuel nous donne l’occasion de nous tourner vers l’avenir, et de réfléchir aux occasions qui se présentent à nous ainsi qu’à la façon dont nous pouvons bâtir un monde meilleur.

Il y a vraiment beaucoup de place pour la croissance, notamment pour améliorer les processus afin de s’assurer que lorsque le volume reviendra, le marché pourra réagir de manière plus anticipée.

C’est pourquoi il est si important de considérer le marché dans son ensemble, même—et surtout—lorsqu’il évolue à un rythme plus lent. Nous ne pouvons pas assimiler les conditions actuelles et les laisser embrouiller notre orientation future; nous devons plutôt chercher les occasions qu’elles présentent. Nous devons revenir sur la dernière année, réfléchir à nos réussites lorsque le marché était plus actif et tirer parti de ces renseignements pour améliorer notre approche à l’avenir.

Parfois, il faut des événements marquants ou des changements importants pour mettre en évidence ce qui peut être amélioré. La pandémie nous a appris que nous avons besoin d’une plus grande efficacité à tous les niveaux, et le moment est venu d’établir des processus qui nous préparent à des environnements plus occupés.

La technologie est la deuxième étape de la solution, pas la première

Nous présumons souvent que la technologie est la solution à tous les problèmes. Bien qu’elle ait joué un rôle important dans le perfectionnement des processus dans l’immobilier et dans de nombreuses autres industries, des décisions intelligentes et honnêtes doivent d’abord être prises. Il est très important de commencer par examiner le processus actuel et de nous poser les questions suivantes : avons-nous réellement besoin de faire cela? Que pouvons-nous éliminer? Comment cela peut-il être simplifié?

Ce n’est qu’après avoir posé ces questions que la technologie peut entrer en jeu. Le rôle de la technologie n’est pas de prendre des décisions pour nous, mais d’aider à résoudre les problèmes que nous ne pouvons pas éliminer.

Il est également important de noter que ces solutions ne sont pas toujours celles auxquelles vous vous attendez et qu’elles ne dépendent pas toujours entièrement de la technologie. Par exemple, l’assurance titres joue un rôle unique dans l’élimination des étapes d’une transaction immobilière et aide à protéger les parties prenantes contre les risques.

Vers l’avant et toujours plus haut – il y a encore du travail à faire

Si le contexte actuel offre des occasions, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille baisser la garde. Nous devons rester conscients et réalistes, car il y a de nombreux problèmes que nous ne pouvons tout simplement pas résoudre immédiatement, comme la fraude.

L’intensification du marché au cours des dernières années a entraîné une augmentation des cas de fraude, et c’est quelque chose qui ne disparaîtra pas du jour au lendemain. Il faudra beaucoup de travail et de collaboration pour résoudre les problèmes comme celui-ci. C’est pourquoi il est plus important que jamais que nous nous réunissions pour échanger des données, des renseignements et des expériences afin de mieux évaluer et gérer la fraude et les autres risques de l’industrie.

Nous avons certainement fait beaucoup de chemin pour reconnaître que la fraude est un problème, mais il reste du travail à faire au sein de l’industrie pour encourager et engager de véritables conversations sur la résolution de problèmes. Cependant, encore une fois, il s’agit d’une belle occasion de travailler ensemble. Il est temps de collaborer.

Un avenir plus connecté pour les consommateurs et notre industrie

Je crois sincèrement que le meilleur est à venir. Je suis très enthousiaste à l’idée de faire progresser l’environnement numérique de l’industrie de l’immobilier et de passer à des transactions immobilières plus connectées. Le marché est prêt, et les éléments sont déjà en cours d’élaboration dans les domaines des technologies immobilière et financière.

L’une des principales priorités de FCT et de ses partenaires en 2023 sera de continuer à assembler le casse-tête pour créer un écosystème qui profitera non seulement aux consommateurs, mais aussi à tous les intervenants clés. Nous savons que le processus doit être moins compliqué et que les consommateurs doivent avoir accès à un environnement qui leur offre une plus grande assurance quant à leur capacité de financer l’ensemble de la transaction, et ce, dès le départ. Il ne s’agit que d’un exemple de ce qu’une industrie plus axée sur la collaboration pourrait accomplir.

Nous avons toutes sortes d’occasions de travailler ensemble pour bâtir un avenir plus connecté dans l’industrie de l’immobilier. J’ai hâte de voir ce que nous ferons à partir de maintenant—les possibilités sont vraiment illimitées.

 

 

 

Catégories: Perspectives de pointe

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *