Quelle est la différence entre une dette garantie et une dette non garantie?

Par FCT

Le Canadien moyen a souvent plusieurs dettes. Selon Statistiques Canada, en 2016, au pays, le ratio moyen entre les dettes et le revenu disponible était de 172,1 %. Cela signifie qu’il y a 1,72 $ de dette garantie et non garantie pour chaque dollar de revenu disponible.

Alors, qu’est-ce qu’une dette garantie et une dette non garantie?

Une dette garantie est une dette comme un prêt hypothécaire ou un prêt automobile. Ce type de prêt est garanti par un actif, c’est-à-dire la maison ou la voiture. Si vous avez un prêt hypothécaire et que vous cessez de faire vos paiements, le prêteur peut prendre possession de votre maison. Même si les montants de ces prêts sont généralement élevés, jusqu’à un certain point ils sont moins risqués pour les prêteurs puisqu’ils sont garantis par un actif et ont par conséquent un taux d’intérêt moindre.

Les dettes non garanties incluent les cartes de crédit, certains types de marge de crédit et les prêts personnels. Elles vous sont octroyées en fonction de votre capacité à rembourser et elles ne sont pas garanties par un actif. Si vous possédez une carte de crédit et que vous êtes en défaut de paiement, le prêteur n’a aucun actif réel qu’il peut réclamer. Il commencera par communiquer avec vous pour que vous fassiez votre paiement et, si cela ne fonctionne pas, il pourra entreprendre d’autres méthodes de recouvrement. Ce type de dettes est plus risqué pour les prêteurs et généralement le taux d’intérêt est plus élevé.

Dans l’industrie immobilière, certaines personnes militent en faveur d’imposer des contrôles  plus stricts sur les dettes garanties, comme la ligne directrice B-20 émise par le Bureau du surintendant des institutions financières portant sur la souscription de prêts hypothécaires résidentiels. En parallèle,  les gouvernements ont mis en place plus de contrôles pour les dettes non garanties au cours des dernières années en imposant une plus grande transparence sur les taux d’intérêt et les modalités de remboursement en plus de plafonner les taux d’intérêt. Toutefois aucune réglementation semblable à la B-20  visant l’encadrement des dettes non garanties ne semble être en vigueur.

Qu’en pensez-vous? Faites-nous part de vos réflexions dans les commentaires.

Categories: FCT

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *